Le Mandala

Vous avez peut être vu (en vrai ou en photo), que Les amis du village a enfin un mandala dans lequel planter. Je dis “enfin”, car cela fait longtemps que j’avais envie d’en faire un mais le temps me manquait. Avec le confinement, mon calendrier s’est vidé et j’ai pu passer 5 jours complets à dessiner et creuser le mandala qui fait 11m de diamètre et compte 3 cercles concentriques.

Généralement, quand les gens voient un mandala, ils ressentent quelque chose. Le mandala mêle la nature et l’art et est donc un moyen d’expression privilégié, et un moyen de se connecter à la nature et à l’univers.

Un mandala se situe sur la surface de la terre et sera donc forcément orienté selon les quatre points cardinaux : Nord, Sud, Est, Ouest. A chaque point cardinal, on associe un élément (selon toutes les époques et traditions) : au Nord correspond l’EAU, le FEU est au Sud, à l’Est on trouve L’AIR, et la TERRE est à l’Ouest. Cela correspond également à des combinaisons de microclimats composés des dichotomies chaud/froid et humide/sec. J’ai voulu représenter ceci physiquement dans le mandala et j’ai donc creusé deux allées principales: nord-sud et est-ouest.

Créer son jardin mandala, c’est allier le spirituel et le naturel pour un jardinage en harmonie avec la nature. Produire des légumes bio dans un jardin mandala permet d’associer la circulation de l’énergie du mandala à celle de la nature afin de créer une symbiose et d’obtenir une meilleure production.

D’ailleurs, j’ai choisi de représenter les quatre éléments dans le mandala en plantant des légumes/plantes appropriés, ce qui va encore renforcer la circulation d’énergie.  :

  • La terre correspond à l’Ouest. Dans cette parcelle, je plante des légumes racine, par exemple des carottes, des navets, es betteraves, des radis,
  • Le Nord est lié à l’eau, j’y ai placé les légumes feuille tels qu’épinard, laitue, menthe, arroche
  • L’Est est la direction qui correspond à l’air. Ce sont ici les fleurs qui vont dominer ainsi que les légume-fleurs: artichaut, brocoli, chou-fleur.
  • Au Sud sont reliés le feu et les plantes qui portent des fruits. On y retrouve les tomates, les potirons, les haricots.

Au centre du mandala, j’ai placé quelque chose qui symbolise l’éther et notre lien avec l’univers : un arbre. J’ai choisi l’olivier, symbole de la paix, qui a ses racines plantées dans la terre et les branches qui s’étendent vers le ciel.

Le jardin mandala est amené à devenir vivant et évoluera dans le temps. Je prévois la rotation des cultures de légumes. Les arbustes, les arbres et les plantes vivaces vont grandir, certaines plantes vont se semer spontanément. Le mandala évoluera avec moi et avec les saisons.

Quelques photos de sa création, de l’idée, au plan, à la réalisation. Sur la dernière photo on voit que ça a déjà bien poussé !!

2 thoughts on “Le Mandala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *